LE FIL

Sondage

Les vignerons français expriment leur inquiétude

Samedi 16 octobre 2004 par Vitisphere

Les vignerons sont inquiets de l’état de la filière vin en France, si l’on en croit un sondage réalisé en avant-première du salon Vinitech. Cette enquête a été réalisée par BVA en juin auprès de 405 viticulteurs français et de 32 «experts» (interprofessions, chercheurs, syndicats…). Principal enseignement : 50% des viticulteurs estiment que la filière est «en crise», et 41% jugent qu’elle «connaît des difficultés». Seuls 9% d’entre eux pensent qu’elle se porte bien. Principales raisons de ces difficultés : la concurrence étrangère (citée par 49% des sondés), la baisse de la consommation (43%), et un contexte législatif jugé trop restrictif (34%). La Loi Evin n’est citée que par 15% des personnes interrogées. Malgré ces difficultés, les deux-tiers des viticulteurs continuent à penser que la culture de la vigne est rentable. En matière de concurrence étrangère, c’est l’Australie qui est citée comme le pays le plus dangereux à l’avenir (71%), devant l’Espagne (41%), le Chili (39%) et l’Italie (35%).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé