LE FIL

Pernod Ricard satisfait de sa filiale Jacob’s Creek

Vendredi 06 février 2004 par Vitisphere

La branche vins et spiritueux du groupe Pernod Ricard affiche pour 2003 une croissance interne (hors effet devises et changement de périmètre) de 8,1%, le double de celle enregistrée l’année précédente. Cette progression s’explique par les bons résultats de la plupart des filiales, en particulier Jacob’s Creek. La marque de vin australienne enregistre sur l’année une hausse en volume de 14%, à 6,7 millions de caisses. Pernod Ricard espère réaliser en 2004 une performance comparable – à moins d’une aggravation de l’épidémie de grippe aviaire, qui affecterait le marché asiatique. Si les marchés asiatique et américain sont en forte progression pour les vins et spiritueux (respectivement 18% et 12%), le marché français est lui en régression, à –1,1%. La France « ne représente aujourd’hui que 17% du chiffre d’affaires », s’empresse de préciser le groupe…

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé