LE FIL

Le vin de Pompéi renaît de ses cendres

Vendredi 16 mai 2003 par Vitisphere

Deux mille ans après avoir été rayé de la carte par une éruption du Vésuve, le vignoble de la cite romaine de Pompéi renaît. Près de 150 bouteilles viennent d’être vendues aux enchères à Rome, à des prix allant jusqu’à 820 euros la caisse de six. Le résultat d’un travail de longue haleine : c’est en 1996 que la grande maison de vin italienne Mastroberardino a lancé un programme de replantation à la demande du superintendant de Pompéi, Pietro Giovani Guzzo. Des recherches minutieuses ont permis d’identifier deux cépages utilisés sur place il y a 2.000 ans : Piedirosso et Sciascinoso. Les vignes ont été plantées sur le site-même de Pompéi. Culture et vinification se sont déroulées au plus près des méthodes antiques consignées par Pline l’Ancien. La première récolte a eu lieu en 2001. Outre les 150 bouteilles vendues aux enchères, plus de 1.500 cols ont été mis en vente sur internet, sous la marque « Villa des Mystères » (l’une des plus célèbres villas de Pompéi). Les fonds serviront à la sauvegarde du site de Pompéi. Malgré son souci d’authenticité, le producteur n’est pas allé jusqu’à ajouter du miel ou des épices au vin, comme le faisaient volontiers les Romains…

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé