LE FIL

Sabaté poursuit son recentrage et obtient un accord amiable aux Etats-Unis

Dimanche 13 avril 2003 par Vitisphere

Sabaté Diosos s’est séparé au premier trimestre de plusieurs activités, comme prévu dans son plan de redressement lancé en novembre 2002. Le groupe de tonnellerie et de bouchage a bouclé la vente de deux sociétés, Transab et Eurotapon. Ila également fermé le site déficitaire de Sitap (Espagne). Objectif : se concentrer sur les métiers « liés au service du vin ». Sabaté annonce par ailleurs le règlement à l’amiable du litige qui l’opposait à plusieurs wineries américaines. Celles-ci avaient engagé une action en justice contre l’entreprise, estimant que son bouchon Altec avait donné mauvais goût à certains de leurs vins. Le montant financier de l’ « accord transactionnel » n’a pas été précisé. Son coût global a été réglé par la compagnie d’assurances de Sabaté Diosos. Seule ombre au tableau : le groupe et l’assureur sont en conflit sur ce dossier, et ont engagé des recours l’un contre l’autre…

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé