LE FIL

L’histoire du marché aux vins du Beaujolais

Vendredi 18 octobre 2002 par Vitisphere

Le premier marché-exposition des vins du Beaujolais a été créé, en 1926, par Antoine Burgaud, président du syndicat de défense des intérêts agricoles et viticoles de Fleurie, autour de l’idée de rassembler les vins du millésime de l’année et des millésimes plus anciens pour les présenter aux négociants locaux, ainsi qu’aux patrons de bistrots lyonnais et parisiens. Dès son lancement, la manifestation, organisée sur un mode amical et festif, a connu le succès en intégrant notamment la vente aux enchères à la bougie des cuvées des Hospices de Villefranche. Une tradition ancienne qui avait initialement la mairie pour décor… Dans les années 50, le marché aux vins s’installe à la cave coopérative. Evénement majeur, il donne le coup d’envoi, dans la région, des transactions viticoles et oriente les prix du vin à la pièce. En 1958, les Hospices de Villefranche se séparent de leurs propriétés à Fleurie. La dernière vente aux enchères de leur cuvée est organisée… mais aucun acheteur ne se présente. Les lots proposés ne trouvent pas preneur. Bien qu’amputé de la vente, le marché poursuit pourtant son ascension : il reste un rendez-vous très prisé où se nouent de fructueux contacts entre négociants, courtiers et viticulteurs tandis que le grand public et les amateurs de vins affluent. Voir Agenda

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé