LE FIL

Italie

La plus petite récolte depuis 45 ans. Conséquence : les prix montent!

Lundi 16 septembre 2002 par Vitisphere

Les vendanges sont en cours dans la plupart des vignobles transalpins. Les œnologues italiens sont pessimistes : « Il faut remonter à 1957 pour trouver une récolte aussi déficitaire. En 1957, l’Italie n’avait produit que 42,8 millions d’hls. En 2001 déja , la récolte italienne avait été assez faible 52,3 millions d’Hls alors que la récolte moyenne sur 5 ans est de 54 Millions. Mais les vendanges 2002 atteindront à peine 47 millions d’Hls. Cette situation est la conséquence d’une climatologie capricieuse. Dès le 8 août des orages avaient dévasté les vignobles italiens. Puis des précipitations fortes, avec parfois de la grêle ont touché d’autres régions : début septembre plusieurs jours de pluies ont emporté 30% de la récolte de la Province du Latium (Région de Rome), le 5 septembre un orage de grêle ravageait les 400 ha de l’Appellation Barolo… Les œnologues italiens ont du mal à évaluer la qualité de la future récolte : elle sera « dans l’ensemble bonne, quelques fois très bonne, souvent moyenne… Elle sera de toute façon très hétérogène : dans une même région, le suffisant côtoiera le très bon, et le médiocre, l’excellent ! Les variétés tardives donneront de bons résultats, seulement si les conditions météo sont clémentes au mois de septembre. » Le marché des vins en Italie anticipe déjà cette situation. Le prix des raisins précoces est en hausse de 15 à 30% selon les zones et les cépages. Il faut s’attendre à une hausse sensible des vins italiens notamment ceux qui sont demandés par le marché.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé