LE FIL

Sabaté concentre ses travaux de R&D sur l’extraction de TCA

Mardi 23 juillet 2002 par Vitisphere

La société Sabaté, leader français et numéro deux mondial du bouchage des vins et spiritueux, annonce de nouveaux développements en matière de R&D, avec pour objectif l’extraction du TCA et de ses précurseurs du matériau liège. Sabaté a obtenu des résultats prometteurs grâce à une technique d’extraction des composés indésirables du liège par CO2 (dioxyde de carbone) supercritique. Selon Pascal Fougère, Président de Sabaté, "on ne peut pas mettre en cause de façon péremptoire la viabilité du bouchage en liège. Les producteurs et embouteilleurs s’interrogent à juste titre sur le phénomène dit de ‘goût de bouchon’. C’est pourquoi Sabaté, en tant que partenaire responsable au sein de la filière vin, fait de l’éradication de l’une des causes potentielles de ce phénomène sa priorité absolue. Nous ne restons pas inactifs et ne misons pas sur un quelconque rapport affectif au bouchon en liège pour développer nos marchés." Ce procédé d’extraction par fluide supercritique est respectueux de l’environnement, et préserve les propriétés chimiques et mécaniques du liège. Afin de pouvoir élaborer de futurs produits bénéficiant de cette technologie, Sabaté a développé des programmes d’essais avec ses clients, pour offrir au marché la possibilité de valider ses travaux. En parallèle, la société travaille sur la perméabilité de ses bouchons composites pour proposer aux œnologues de nouveaux moyens leur permettant de moduler les quantités d’oxygène en fonction des spécificités de leur vin, et ce via la mise en œuvre d’essais. "Les bouchons en liège font l’objet de nombreux débats en ce moment, mais nous savons qu’il existe beaucoup de causes aux phénomènes de déviations organoleptiques du vin, dont l’oxydation aléatoire", déclare Pascal Fougère. "Sabaté a toujours eu pour but de proposer des solutions de bouchage répondant aux diverses attentes du marché mondial du vin. Nos échanges avec nos clients et les autres acteurs de la filière nous ont convaincu que seul un dialogue permanent, ouvert et factuel est susceptible de créer les conditions de confiance nécessaires pour atteindre cet objectif ambitieux. C’est ce dialogue que Sabaté souhaite instaurer et nourrir."

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé