LE FIL

Chlorophénols/chloroanisoles

Les bouchonniers français s'autocontrôlent

Mardi 19 mars 2002 par Vitisphere

Une première série d'analyses des atmosphères des sites de production et de finition de bouchons en liège avait été effectuée par la Fédération Française des Syndicats du Liège chez ses adhérents, et avait donné lieu à une communication dans le cadre de Vinitech en novembre 2000. L'opération a été renouvelée en 2001 et de nouveau la FFSL se félicite des résultats : une présence de chlorophénols et chloroanisoles limitée à l'état de traces. " Pour mémoire, ces analyses consistent à fixer les molécules odorantes des atmosphères sur des pièges à bentonite et à les doser par chromatographie. Ces analyses indicatives montrent que, tant pour les chloroanisoles que pour les chlorophénols, les teneurs rencontrées sont toujours à l'état de traces très nettement inférieures aux seuils de perception. Il n'est mis en évidence aucun signal de produit chloré, aussi bien issus de nettoyants chlorés que de produits de traitement des bois. Les valeurs obtenues sont toujours inférieures au seuil minimum traceur d'un début de contamination fixé à 20 ng/g de bentonite. En tout état de cause, quels que soient les locaux testés, entrepôts, locaux de transformation et d'expédition, les résultats sont toujours aussi satisfaisants. Les conditions de travail de l'ensemble des sites des entreprises de la filière Liège des adhérentes de la FFSL ne sont donc pas en mesure d'affecter les bouchons lors de leur élaboration ni d'influer sur l'état organoleptique des vins. Afin de garantir une meilleure gestion des risques de contamination, il serait souhaitable que de telles analyses soient bientôt généralisées dans l'ensemble des locaux de la filière vitivinicole (caves et chais). " Lire aussi : Ni chlorophénols ni chloroanisoles chez les fabricants français de bouchons (01/12/2000) Odeurs de moisi dans les vins - L'avis de Codiliège (08/03/2002)

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé