LE FIL

LVMH

Chiffre d’affaires 2001 en hausse sauf pour les vins et spiritueux

Jeudi 24 janvier 2002 par Vitisphere

En 2001, LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton a réalisé un chiffre d'affaires record de 12,2 milliards d'euros. Dans un contexte économique et politique particulièrement difficile, le Groupe maintient une progression à +5% par rapport à l’excercie 2000 (croissance de +35%). Au cours du quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a enregistré une baisse de 4 %, conséquence du brusque ralentissement des voyages internationaux provoqué par les attentats du 11 septembre et de la faiblesse du yen. Des signes d'amélioration se sont cependant progressivement manifestés au cours de ce dernier trimestre : en octobre les ventes étaient en baisse de 6 %, ramenée à 5 % en novembre, et en décembre 2001, le record de ventes enregistré l'année précédente a été égalé. Contrairement aux activités liées au tourisme, les ventes locales aux Etats-Unis, en Europe de l'Ouest et au Japon ont poursuivi leur croissance. Vins et Spiritueux : amélioration du niveau des stocks de la distribution Le chiffre d'affaires du groupe Vins et Spiritueux s'est établi à 2,2 milliards d'euros, en retrait de 4 % par rapport à l'année 2000. Les ventes en volume de Champagne ont enregistré une baisse de 7 % dans un contexte de réduction progressive des stocks de la distribution dans les régions clés des Etats-Unis. Le retour à la normale observé en fin d'année permet de prévoir une progression des volumes en 2002. Au cours du quatrième trimestre, les ventes de vins tranquilles ont été affectées par la crise survenue en Argentine : l’activité est en chute de 8% à 822 millions d’euros contre 896 en 2000. Les ventes en volume de Cognac ont augmenté de 6 % par rapport à l'année 2000 grâce à la forte performance de Hennessy aux Etats-Unis qui a compensé la poursuite de la baisse des ventes au Japon. Le potentiel des marchés émergents, tels que l'Europe de l'Est, la Corée et la Chine, et le niveau satisfaisant des stocks au mois de décembre sont des facteurs très encourageants pour l'évolution de cette activité. Perspectives 2002 L'environnement économique devrait rester difficile au cours du premier semestre 2002. Comme durant les crises précédentes, LVMH maintient sa stratégie à long terme et le résultat opérationnel du groupe devrait rebondir sensiblement en 2002.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé