LE FIL

Sabaté défend ses bouchons Altec

Mercredi 19 décembre 2001 par Vitisphere

Suite à une information parue dans la presse américaine au sujet de contaminations de vins par des TCA (chloroanisoles) qui seraient dues à des bouchons Altec, le groupe Sabaté Diosos réagit dans un communiqué daté du 18 décembre et intitulé "Poursuite du développement d’Altec" :
Conformément aux prévisions 2001, le groupe Sabaté Diosos a vendu au 30 novembre 842 millions d’unités Altec, soit une progression de 15,8% par rapport aux onze mois de l’exercice 2000 (726 millions d’unités). Si la presse spécialisée américaine s’est faite l’écho de la présence dans des vins bouchés Altec de faibles niveaux de TCA, molécule souvent associée au phénomène complexe de « goût indésirable », ces quelques cas dénoncés aux Etats-Unis représentent moins de 0,5% des livraisons 2000 et 2001 sans que l’implication d’Altec ne soit démontrée à ce jour. Ce taux se situe dans la moyenne basse des risques industriels propres à la profession et ne constitue en aucun cas la remise en cause de l’adéquation des performances techniques d’Altec aux attentes du marché. S’il existe aujourd’hui des équipements permettant de déceler de très faibles niveaux de TCA dans le vin, ces faibles niveaux ne peuvent expliquer complètement et directement le phénomène de « goût indésirable ». De plus, il est largement reconnu que la présence de TCA dans le vin peut trouver son origine dans de multiples sources (bouteilles vides, cartons, palettes,…). Enfin, d’autres facteurs que le TCA peuvent également expliquer ce phénomène complexe de « goût indésirable ». La qualité des produits et leurs contrôles s’imposent au groupe Sabaté Diosos comme un souci quotidien de satisfaction des clients. Depuis son lancement en 1995, la gamme Altec s’est ainsi positionnée comme le bouchon milieu de gamme conçu pour réduire les risques de « couleuses », d’oxydation aléatoire et de « goût indésirable » lié au liège. Par ailleurs, l’accord de partenariat conclu en avril 2001 entre Sabaté et Midcal Packaging Technologies, fournisseur exclusif de E.& J. Gallo, premier producteur américain de vins, n’est pas remis en cause. Midcal reste le partenaire exclusif de Sabaté en matière de mise en marché du bouchon Altec aux Etats-Unis. Dans le même temps, l’adaptation d’Altec aux cahiers des charges des clients de Midcal se poursuit. Sabaté Diosos anticipe un maintien de la croissance des ventes d’Altec pour les prochaines années. Aujourd’hui plus de 2 milliards d’Altec ont été vendus dans le monde à plus de 3000 clients confirmant ainsi les qualités technologiques de ce produit.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé