LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

La CNAOC reconduit son président et communique sur ses axes de travail

Jeudi 22 novembre 2001 par Vitisphere

Les administrateurs de la CNAOC (Confédération nationale des producteurs de vins et eaux-de-vie de vin à appellations d'origine contrôlées), réunis en conseil d’administration le 20 novembre 2001, ont réélu à l’unanimité Philippe Feneuil à la présidence de la Confédération. Philippe Feneuil s’est engagé sur un certain nombre de priorités pour l’avenir, telles que la législation en matière de protection des terroirs. Ce sujet, abordé la veille au cours d’un colloque organisé au Sénat, devrait faire l’objet d’une attention particulière dans les prochains mois. Plus généralement, il a insisté sur la nécessité de travailler ensemble, entre fédérations régionales, entre organisations nationales, entre producteurs européens. Le conseil d’administration a également été l’occasion de saluer l’adoption par le Parlement du "contrat vendanges" initié par la CNAOC qui souhaite son application dès les prochaines vendanges. Concernant l’actualité parlementaire, il a été aussi question de la proposition de loi sur la retraite complémentaire obligatoire, en discussion à l’Assemblée nationale le 11 décembre prochain. Les administrateurs de la CNAOC ont adopté une motion d’opposition à ce texte dont le financement n’est pas assuré. Ils se prononcent pour le maintien du système actuel de retraite complémentaire facultatif par capitalisation et pour la poursuite de la réforme en cours sur la revalorisation des retraites de base. Enfin, le débat de l’après-midi a porté sur le rôle des syndicats d’appellation dans le contrôle des conditions de production, en soutien de l’INAO dont les problèmes de financement restent la préoccupation principale de la CNAOC actuellement.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé