LE FIL

Les USA quittent l'Office International des Vins

Jeudi 25 janvier 2001 par Vitisphere

La tension a commencé à se faire sentir lors des élections, le 23 juin de l'année dernière, du nouveau président de l'OIV. Les américains, à travers leur candidat Kirby Moulton, battu d'une courte tête par l'Argentin Félix Aguinaga (43 voix contre 39), ont montré à cette occasion leur montée en puissance dans l'économie du vin, exacerbant en même temps la rivalité entre les pays producteurs anglo-saxons et latins. Pour les USA, l'OIV est trop ancrée dans un système administratif lourd et sclérosé. Ils déplorent notamment le système de représentativité des pays producteurs (à l'hl), tout à l'avantage du "vieux monde", la France, l'italie et l'Espagne. Les Etats-Unis, adhérents à l'Office international des vins depuis 1984, ont enfin annoncé récemment leur décision irrévocable de quitter l'OIV, considérant que "la proposition de réforme de l'OIV est insuffisante pour en faire une organisation réellement internationale".

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé