LE FIL

Le black dead arm, le (presque) jumeau de l'esca

Vendredi 03 novembre 2000 par Vitisphere

Identifiée sur le vignoble du Médoc par Philippe Larignon, chercheur de l'Inra, l'année dernière, le Black dead arm existe sans doute depuis longtemps et dans la plupart des vignobles français. Décrit pour la première fois en Hongrie dans les années soixante-dix puis en Italie, il a depuis été identifié en Champagne, en Armagnac et dans les Bouches du Rhône. Cependant, ses symptômes sont tellement similaires à ceux de l'esca qu'il a longtemps été confondu avec cette maladie. Les principales différences : les taches rouges qui apparaissent sur les feuilles sont plus foncées quand il s'agit de Black dead arm; sous l'écorce d'un rameau atteint descend une longue bande brune juqu'à la soudure; dans le cas du Black dead arm, les feuilles rougies et nécrosées, contrairement à l'esca, ne présentent pas de liseré jaune entre la partie rouge et la partie encore verte. L'identification est cependant compliquée, d'autant que des plantes peuvent être atteintes des deux maladies. Les traitements préconisés sont ceux utilisés contre l'esca, notamment l'arsénite de sodium.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé