X

Édition 2016 | Édition 2017 | Édition 2018

Jérôme Despey et Jean-Marie Barillère
Respectivement président du conseil spécialisé vins de FranceAgriMer (Languedoc-Roussillon) et président du Comité national des interprofessions des vins à appellation d’origine (Champagne)

Rédacteur : Bertrand Collard. Photographe : Bertrand Collard.
Le 20 septembre, Jérôme Despey et Jean-Marie Barillère tiennent enfin leur victoire. Après de longues négociations, les deux responsables professionnels signent une convention avec le ministre de l’Agriculture assurant un financement public au programme national de lutte contre le dépérissement de la vigne lancé quelques mois plus tôt sous l’égide du Cniv. Ce programme n’aurait pas abouti sans l’étroite collaboration de ces deux hommes tenaces. Ils ont convaincu le ministre et son administration de les soutenir en leur présentant un projet porté par toute la viticulture et piloté par le conseil de surveillance professionnel qu’ils ont mis sur pied.
À 47 ans, Jérôme Despey est viticulteur à Saint-Geniès-des-Mourgues, dans l’Hérault. Il est président du conseil des vins de FranceAgriMer depuis 2009. De son côté, Jean-Marie Barillère préside le Cniv depuis juillet 2014. À 62 ans, il est directeur des activités champagne chez Moët et Chandon. Les deux hommes « gèrent la filière », souligne un observateur.