webleads-tracker

Accueil > Dossier > Conjoncture > Vins en vrac : le bilan des contractualisations au 3/4 de la campagne 2013-2014

Vins en vrac : le bilan des contractualisations au 3/4 de la campagne 2013-2014

Vins en vrac : le bilan des contractualisations au 3/4 de la campagne 2013-2014

Après une récolte de nouveau historiquement faible (le vignoble hexagonal a récolte 42,51 millions d'hectolitres de vins en 2013, en légère baisse de 0,3 % par rapport à 2012), les chais français sont loin d'avoir fait le plein. Avec des stocks déjà mis à mal par la précédente campagne, la commercialisation de vins en vrac s'en est ressenti. « Les niveaux disponibles sont globalement bas et toutes les catégories de vrac voient leurs commercialisations diminuer » rapporte Philippe Janvier (service économique de FranceAgriMer), faisant le point des marchés à la production à fin mai 2014. Au trois quarts de la campagne 2013-2014, les volumes échangés sont globalement en repli tandis que les prix moyens ont de nouveau augmenté. Tour d'horizon des VSIG aux AOP en passant par les IGP, à mention de cépage ou non.



Ce contenu Vins en vrac : le bilan des contractualisations au 3/4 de la campagne 2013-2014 est réservé aux abonnés Citizen Wine.

Bénéficiez de nos avantages et accéder à toute l'actualité en illimité !
Vous avez
déjà un compte
Processing
Créez
un compte
Recopiez le code :
ici :
Processing
[ LES AUTRES GRANDS THEMES DU VIN A LIRE SUR VITISPHERE ]
 
AGENDA


LA SELECTION DU SALON
VOS REACTIONS SUR LE FIL