webleads-tracker

Accueil > Dossier > Oenologie > Oenologie : ces pionniers qui tentent le vin sans sulfites

Oenologie : ces pionniers qui tentent le vin sans sulfites

Oenologie : ces pionniers qui tentent le vin sans sulfites Les vins sans sulfites gagnent du terrain. Certes, le mouvement reste encore confidentiel, mais il ne se cantonne plus à quelques vins nature, plus ou moins réussis, diffusés dans quelques bars bobos de la capitale. Des vignerons chevronnés comme André Stentz à Wettolheim ou Jean-Louis Denois près de Limoux, s’y sont lancé avec succès. Deux grands châteaux bordelais ont également tenté l’expérience l’an dernier ; cette année, un troisième tentera l’expérience. Avec sa gamme Naturae, le producteur négociant Gérard Bertrand a donné une dimension nouvelle à ce segment de marché. Le livre de l’oenologue alsacien Arnaud Immélé, Les Grands vins sans sulfite (1), s’est vendu à 2000 exemplaires dès la première année, preuve que le sujet intéresse. Petit à petit, le concept fait des émules.



Ce contenu Oenologie : ces pionniers qui tentent le vin sans sulfites est réservé aux abonnés Citizen Wine.

Bénéficiez de nos avantages et accéder à toute l'actualité en illimité !
Vous avez
déjà un compte
Processing
Créez
un compte
Recopiez le code :
ici :
Processing
[ LES AUTRES GRANDS THEMES DU VIN A LIRE SUR VITISPHERE ]
 
AGENDA





LA SELECTION DU SALON
VOS REACTIONS SUR LE FIL

 

LES ACTUALITÉS

LES PETITES ANNONCES

LES LIENS UTILES

VOS BESOINS

LES SERVICES

JE RECHERCHE