webleads-tracker

Accueil > Dossier > Interview > Vins en vrac : la mondialisation du sourcing rend les acheteurs plus volatils

Vins en vrac : la mondialisation du sourcing rend les acheteurs plus volatils

Vins en vrac : la mondialisation du sourcing rend les acheteurs plus volatils En mai 2008, alors que la viticulture française était en pleine crise, Daniel Murphy, courtier international, annonçait qu’on allait manquer de vin à l’horizon 2013. Les faits semblent lui donner raison, la petite récolte 2012 dans la plupart des grands pays viticoles a raréfié l’offre, créant de vives tensions sur le marché. Aujourd’hui, le courtier visionnaire prédit des mouvements de fond sur le marché mondial du vrac. France, Espagne, Chili, Afrique du Sud … quand un produit vient à manquer, les vases communicants fonctionnent, la mondialisation du sourcing rend les acheteurs plus volatils.



Ce contenu Vins en vrac : la mondialisation du sourcing rend les acheteurs plus volatils est réservé aux abonnés Citizen Wine.

Bénéficiez de nos avantages et accéder à toute l'actualité en illimité !
Vous avez
déjà un compte
Processing
Créez
un compte
Recopiez le code :
ici :
Processing
[ LES AUTRES GRANDS THEMES DU VIN A LIRE SUR VITISPHERE ]
 
AGENDA


LA SELECTION DU SALON
VOS REACTIONS SUR LE FIL

 

LES ACTUALITÉS

LES PETITES ANNONCES

LES LIENS UTILES

VOS BESOINS

LES SERVICES

JE RECHERCHE