webleads-tracker

Accueil > Dossier > Interview > Alain Carbonneau : « Sauvons les vignes hybrides d’Alain Bouquet »

Alain Carbonneau : « Sauvons les vignes hybrides d’Alain Bouquet »

Alain Carbonneau : « Sauvons les vignes hybrides d’Alain Bouquet »

Professeur de Viticulture de Montpellier SupAgro, président du GIESCO (Groupe international d'experts en systèmes vitivinicoles pour la coopération), généticien de formation et scientifique reconnu, Alain Carbonneau exprime son désaccord avec la position actuelle du département de Génétique et d’Amélioration des Plantes de l’INRA de renoncer à la diffusion des hybrides résistants aux parasites majeurs (mildiou, oïdium, pourriture) développés par son collègue Alain Bouquet, décédé en mai 2009.

« On prend plus de risque à enterrer ses hybrides qu’à les diffuser ». Sans vouloir créer de polémique, le chercheur montpelliérain avance ses arguments pour essayer de convaincre certains collègues et les instances dirigeantes du département Génétique et Amélioration des Plantes de l’Inra de revoir leur position.

Propos recueillis par Michèle Trévoux.



Ce contenu Alain Carbonneau : « Sauvons les vignes hybrides d’Alain Bouquet » est réservé aux abonnés Citizen Wine.

Bénéficiez de nos avantages et accéder à toute l'actualité en illimité !
Vous avez
déjà un compte
Processing
Créez
un compte
Recopiez le code :
ici :
Processing
[ LES AUTRES GRANDS THEMES DU VIN A LIRE SUR VITISPHERE ]
 
AGENDA


LA SELECTION DU SALON
VOS REACTIONS SUR LE FIL