webleads-tracker

Actualité > Economie > Marketing > 11 projets pour révolutionner le marketing des vins : cap ou pas cap ?
- Marketing
Par Alexandre Abellan

11 projets pour révolutionner le marketing des vins : cap ou pas cap ?

11 projets pour révolutionner le marketing des vins : cap ou pas cap ?

« Comment révolutionner le marketing du vin avec un concept original, inédit et reconductible ? » Tel était le sujet de travail posé cette année par le professeur Jean-Daniel Debart à ses étudiants en master de ''manager des performances commerciales et marketing'' de l'Ecole Supérieure de Gestion, Commerce et Finance (ESGC&F). Sur les 25 projets menés à bien, 11 ont été jugés « bankables » et ont été retenus pour le concours Wine to Win, dont la première édition se tenait ce 10 juin au campus de Bissy (cliquer ici pour accéder aux présentations de ces projets). Chaque groupe avait cinq minutes pour convaincre à l'oral un jury de six professionnels de le pertinence et de la viabilité de leur concept/produit. Fouillés et originaux, tous ces projets l'étaient sans conteste, se mettant sciemment en bute avec les codes traditionnels viticoles, pour mieux privilégier l'innovation, sans pour autant oublier les enjeux de faisabilité (de nombreux prototypes étaient présentés, assortis de coûts prévisionnels et business plan). Pour les professionnels, la seule ombre au tableau était la vision assez peu reluisante de la filière viticole française, ces jeunes la résumant à l'unisson des crises de production, de consommation, d'hyper-concurence...

Le concept Eazy Taste est arrivé premier sur le podium du meilleur projet, avec son prototype reprenant le principe de l'outre à vin (type Bag in Box) pour le transposer dans une enveloppe postale cartonnée (avec avec poche de 12,5 cL), afin de réduire significativement les frais d'envoi d'échantillons de vins, vers la France comme l'étranger. Arrivant en deuxième place, les capsules Cook'o vin sont une aide alimentaire à base de vin gélifié (disponible soit en sauce préparée, soit un ingrédient à incorporer). Le troisième projet récompensé est le projet Perles de vin, un croisement entre la cuisine moléculaire et le vin inspiré par le caviar : des petites billes de gélatine (sans goût) encapsulant un vin (blanc ou rouge). Un prix spécial a également été remis à My Spittoon, un « crachoir de poche, étanche, refermable et recyclable » qui cherche à remédier au fait que la dégustation salisse et mette souvent mal à l'aise les professionnels. « Cracher c'est tâcher, ce projet répond aux besoins le plus réel de la profession » soulignait malicieusement Hervé Grandeau (président de l'Organisme de Défense et de Gestion des Bordeaux, Bordeaux supérieur et Bordeaux rosés) lors de la remise du trophée.

Les sept autres projets finalistes sont Spoken Wine, un boîtier qui se clipse au col d'une bouteille et intègre une bande enregistrée (de 20 à 60 secondes d'enregistrement, comme les cartes de vœux), comme « chaque vin a une histoire à raconter, il suffit de lui donner la parole ». Avec le slogan « Température, Qualité, Dégustation », la solution Vitis Label prend quant à elle la forme d'un macaron à l'encre thermochromique (bleu si le vin est trop froid, orange s'il est trop chaud, mauve si idéal). Application oenotouristique communautaire, My Wine Partner se définit comme « le Trip Advisor du vin », reliant l'achat de vin en grande surface à la visite d'une propriété partenaire. Sous la forme d'une animation accompagnant les événements, le Bordeaux Wine Tram propose de customiser les tramways bordelais pour accueillir des dégustations et échanges avec des vignerons. Le Vin Fait Son Numéro met en place un tour de France du vin, « atypique, original et peu connu » dans 20 villes françaises, sous le format d'une fête itinérante. Sense of Wine revisite la truffe alcoolisée au vin « ringarde » et Delya Bordeaux a composé un rouge à lèvre à l'huile de pépin de raisins et aromatisé au vin.

Nouveau directeur de l'ESGC&F, Yvan Perrière se félicitait de la qualité de ces projets, tout en soulignant que « la créativité et de l'innovation sont importantes, mais seul le lien avec entreprises permet d'apporter la validation du projet ». Certains de ces concepts ont déjà déposés et devraient être développés prochainement.

 

 

[Illustration : Tanguy de Saint-Exupéry et Pierre-Baptiste Castandet faisant la démonstration de Spoken Wine ce 10 juin]

 
[ LES COMMENTAIRES (2) ]
Francois - Le 25 juin 2014 à 09:33:14
La révolution dans le marketing du vin ? S'occuper de ses clients !! Tout le monde le dit .... mais .... personne ne le fait ...
toto - Le 13 juin 2014 à 23:26:11
et le nom de la conceptrice de ce projet quand est ce qu'on en parle !!
[ LAISSER UN COMMENTAIRE ]
Code de validation :
Recopier le code :
Identifiez-vous ou inscrivez-vous sur vitisphere pour ne plus avoir besoin de saisir le code de sécurité
Processing
Une faute d'orthographe, une erreur à signaler ? Une précision à apporter ? Ecrivez à redaction@vitisphere.com avec votre info ou votre correction. Nous y porterons toute l'attention nécessaire.
[ LES AUTRES GRANDS THEMES DU VIN A LIRE SUR VITISPHERE ]
Haut de page
 
AGENDA


LA SELECTION DU SALON
VOS REACTIONS SUR LE FIL