webleads-tracker

Actualité > Economie > Conjoncture > Vendanges en Hémisphère sud : Les prévisions de récolte de vin 2012 indiquent une stabilisation de la production, sauf au Chili
- Conjoncture
Par Alexandre Abellan

Vendanges en Hémisphère sud : Les prévisions de récolte de vin 2012 indiquent une stabilisation de la production, sauf au Chili

Vendanges en Hémisphère sud : Les prévisions de récolte de vin 2012 indiquent une stabilisation de la production, sauf au Chili

Les prévisions de vendanges sud-africaines sont toujours annoncées à la hausse (+ 4 % par rapport à 2011). Mais cette augmentation ne serait pas répercutée sur la production de vins, mais sur celle d’eaux-de-vie et spiritueux. Ainsi la production de vin devrait diminuer de 1 % en 2012.

Débutées récemment (pour en savoir plus, cliquer ici) les vendanges australiennes devraient être plus importantes qu’en 2011. Dans les principaux états viticoles (Australie Méridionale et Victoria), les conditions sont particulièrement propices à un millésime de qualité. Les températures sont particulièrement élevées tandis que les réserves hydriques des sols restent suffisantes. Seule la forte pression sanitaire de 2011 pourrait ternir ce tableau prometteur.

En Nouvelle-Zélande, la récolte 2012 devrait être inférieure à celles précédentes. Un printemps plus frais qu’à l’accoutumée et un été ponctué par des pluies torrentielles ont affecté les étapes de floraison et de nouaison dans la région de Malborough (île du Sud), de Hawke’s Bay (île du Nord) et de Gisborne (île du Nord). Tout ceci conduit à une réduction notable du potentiel de production, les vendanges s’éternisant en plus.

Les premières estimations des vendanges argentines annoncent une réduction de 10 % des volumes produits. La province de San Juan (seconde région productrice de vin au Chili) serait la plus touchée par les phénomènes de millerandage. Ces défauts généralisés de maturation seraient causés par le vent Zonda, vent chaud soufflant sur le versant oriental de la Cordillère des Andes.

Les prévisions de production de vins chiliens sont supérieures à celles de l’année précédente, certains avançant plus de 11 millions d’hectolitres. Ce qui serait un record de production pour le Chili. La hausse des prix que les vins chiliens ont connu en 2011 auraient poussé les vignerons à accroître sensiblement leurs rendements. Les incendies de début janvier n’auraient pas d’impact majeur sur la production, 170 hectares de vigne ayant été brûlées.

 
[ LES COMMENTAIRES (0) ]
[ LAISSER UN COMMENTAIRE ]
Code de validation :
Recopier le code :
Identifiez-vous ou inscrivez-vous sur vitisphere pour ne plus avoir besoin de saisir le code de sécurité
Processing
Une faute d'orthographe, une erreur à signaler ? Une précision à apporter ? Ecrivez à redaction@vitisphere.com avec votre info ou votre correction. Nous y porterons toute l'attention nécessaire.
[ LES AUTRES GRANDS THEMES DU VIN A LIRE SUR VITISPHERE ]
Haut de page
 
AGENDA


LA SELECTION DU SALON
VOS REACTIONS SUR LE FIL