"Projets agricoles d'avenir"

15 projets innovants pour la viticulture

Lundi 03 juillet 2017 par Juliette Cassagnes

Le programme 'Investissements d'avenir' a été lancé par le gouvernement pour aider les entreprises en finançant leurs projets les plus innovants Le programme 'Investissements d'avenir' a été lancé par le gouvernement pour aider les entreprises en finançant leurs projets les plus innovants - crédit photo : site modernisation.gouv.fr
FranceAgriMer a récemment communiqué la liste des 56 projets agricoles retenus dans le cadre du "Programme d'investissements d'avenir". 15 programmes innovants concernent la viticulture.

Les pouvoirs publics ont lancé en 2010 un « Programme d'investissements d'avenir » pour soutenir l'investissement et l'innovation. Le volet agricole de ce programme, intitulé « Projets agricoles et agroalimentaires d'avenir », a ensuite été décliné, en 2014. Suite à l'appel à projets, qui s'est terminé en avril 2017 et porté par FranceAgriMer, le jury interministériel a sélectionné 56 lauréats pour la période 2015-2017, pour un montant global d’aide de près de 10 millions d’euros.

"Pour un vignoble plus propre"

Ils couvrent des domaines très variés : nouveaux produits ou ingrédients, nouvelles technologies et process, robotisation, bioproduits, capteurs, outils numériques, outils d’aide à la décision …Dans la liste, 15 intéressent plus particulièrement la viticulture, et beaucoup répondent à l'enjeu d'une protection « plus propre » de la vigne, à l'image de celui porté par la société « Mo.del », appelé « Viti-tunnel ».

Développé en lien avec les Technopôles Unitec et Bordeaux-Montesquieu, Inno'vin et l'IFV, il vise à développer un dispositif amovible et automatique de protection autour de chaque rang de vigne, vis-à-vis du vent et de la pluie, dans le but de limiter le développement du mildiou, du Black-rot ou encore de l'excoriose. Ces dernières ont en effet un besoin impératif de pluies à tous les stades de leurs cycles biologiques pour se développer. « Muni de capteurs d'humectations et de radars détecteurs de précipitations, il se déclenchera automatiquement pour empêcher la pluie de tomber sur les pieds », précise la fiche de présentation. Le dispositif est complété d'un système de pulvérisation confinée de soufre, permettant de lutter en même temps contre l'oïdium. Enfin, il devrait également présenter l'intérêt, non négligeable, de protéger la vigne des « aléas climatiques ». La phase de R&D devrait durer jusqu'en juin 2019.

Toujours dans cette thématique de la protection sanitaire, l'entreprise UV Boosting a été sélectionnée pour son programme éponyme, qui consiste à mettre au point un procédé de « traitement » des vignes par un rayonnement ultraviolet. L'objectif : stimuler les défenses naturelles de la plante. Le programme de R&D doit durer jusqu'en décembre 2018 et devrait permettre de développer et éprouver l'efficacité de ce procédé, mais aussi de concevoir une machine, adaptable sur un tracteur, capable de le dispenser. Il est développé en partenariat avec l'IFV, l'Institut électronique de Montpellier et l'Université d'Avignon.

A noter enfin le projet de la société Chabas, intitulé « Optiviti » : il s'agit de développer un système de pulvérisation confinée, avec panneaux récupérateurs, pour diminuer la dérive. Mais les produits en trop ne sont pas récupérés dans la mesure où il n'y en aurait pas, les besoins étant « calculés au plus juste » : « Notre concept, à l’image de notre gamme de pulvérisateur, se base sur la qualité et la précision de nos réglages, notamment grâce à nos calibreurs », indique l'entreprise. Cela permettrait par ailleurs d'éviter d'éventuelles recontaminations par des débris végétaux atterrissant par ce biais dans la cuve du pulvérisateur.

L'équipement visé ne serait par ailleurs pas équipé de buse, évitant ainsi le problème de risque de bouchage, mais d'un éclateur qui permettrait la fragmentation du liquide. Les goutelettes seraient ensuite diffusées par un flux d'air. Chabas aimerait concevoir un appareil adapatable à tous types de vignobles, étroits ou larges. Le programme de développement devrait s'étaler sur 18 mois, jusqu'en juillet 2018.

Pour consulter la liste complète des projets lauréats, cliquez ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé