Politique de santé

Des recommandations qui vont faire bondir la filière

Mardi 09 mai 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Les experts de l'Inca ont pris la parole pour préciser leur recommandation en matière de lutte contre l'alcoolisme qui prend clairement la route d'une politique de baisse globale de la consommation.Les experts de l'Inca ont pris la parole pour préciser leur recommandation en matière de lutte contre l'alcoolisme qui prend clairement la route d'une politique de baisse globale de la consommation. - crédit photo : Markus Spiske
Suite à la prise de position d’un groupe d’experts de l’Institut national du Cancer sur les messages de santé lié à la consommation d’alcool, Avec Modération réagit et défend l’intérêt des repères de consommation.

Un groupe d’experts de l’Inca a proposé, dans un avis publié le 4 mai, de modifier les repères de consommation pour recommander de « ne pas consommer plus de dix verres standards par semaine et pas plus de deux verres standards par jour et d’avoir des jours dans la semaine sans consommation », rapporte APMnews. Pour l’association Avec Modération ! cette prise de position pose plus d’une interrogation. Elle rappelle ainsi qu’il « n’existe pas de consensus scientifique international sur la question des repères de consommation à moindre risque ». Elle explique que les révisions intervenues en Grande-Bretagne et aux États-Unis l’ont été sur la base d’études scientifiques, « mais également à l’issue de consultations très approfondies sur une durée moyenne de 18 mois à deux ans (et non quelques mois comme dans l’expertise française) ». L'association déplore également que les experts ne tiennent plus compte des différences physiologiques de métabolisme entre les hommes et femmes. Il est en effet préconisé une recommandation unique. Enfin, Avec Modération ! réagit à la proposition de substituer les 4 verres d’alcool comme consommation maximale journalière à la phrase : « Pour limiter les risques pour votre santé, l’option la plus sûre est de ne pas consommer d’alcool ». Avec Modération ! juge le message irréaliste, notamment à destination des jeunes.

Un message sur toutes les étiquettes

Avec Modération ! réagit également à la proposition visant à changer le message de prévention obligatoire sur les publicités. Les experts de l’Inca proposent en effet de le modifier pour par "Toute consommation d'alcool comporte des risques pour votre santé". Les experts préconisent que ce message soit apposé sur l’étiquette assortie d’une indication sur les calories contenues dans un verre standard et du logo femme enceinte. « La politique alcool de la France a toujours été centrée sur la lutte contre l’abus d’alcool, mais les autorités sanitaires françaises ont actuellement la tentation de s’attaquer à toute forme de consommation » alerte Alexis Capitant, directeur général d’Avec Modération !

D’autres préconisations des experts feront sans nul doute réagir la filière. Ils souhaitent en particulier un encadrement de la publicité sur les alcools sur Internet. Ils recommandent également de changer la fiscalité sur les alcools pour s’aligner sur le taux européen de 0,04 euro/verre ou le taux français de 0,14 euro/verre sur toutes les boissons alcoolisées. Ce serait ainsi la fin du statut spécifique du vin en matière de fiscalité. Enfin, ils souhaitent que la politique de prévention soit démultipliée. Cette dernière est d'ailleurs recommandée par Vin et Société qui n’a pas réagi à la sortie de cet avis de l'Inca.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES
Bjc Le 31 mai 2017 à 21:29:32
En France nos haut fonctionnaire bien pensant ne font que diaboliser et le résultat pour les paquets de cigarettes neutres est un bonne exemple puisqu'il produit l'effet inverse au but rechercher et à coûter une fortune à la France pour faire plaisir à des lobbys! Il vaudrait mieux laisser faire les publicitaires et que l'argent utiliser serve à l'éducation! Éducation qui est avant tout le principal problème,on explique pas au enfants l'intérêt de consommer tel ou tel produit,ni pourquoi il faut protéger la nature et nos production,car si on traite c'est avant tout pour avoir des production consommable indemne de toutes toxine! On explique meme pas que les gens se soignent avec des produits phytos, que l'alcool est aussi utile pour la santé ( bien des médicaments en contiennent! Regardons donc les pub aux États Unis ,en ciné et ailleurs ils n'y a pas plus d'alcoolique que chez nous!!! À force de tout vouloir contrôler,interdir,diaboliser nous détruisons nos productions,nos savoir faites et perdront des parts de marchés tout les jours!!! Imaginez un peu que ces pays fassent de meme et l'impact sur nos exportations tout ca pour le plaisir de fonctionnaires qui vivent grassement sur notre dos! Laissez nous travailler en paix ,faire la publicité de nos produits et essayer un peu de comprendre les gens qui sont fières de ce qu'il fabriquent
Teckel Le 15 mai 2017 à 11:02:31
Encore une fois, de soi-disant experts, hauts fonctionnaires de leur état, veulent imposer leur dictature aux français, plutôt que les éduquer. Manger des yaourts avec des colorants chimiques dedans est dangereux pour la santé ; manger des fraises espagnoles sans goût est dangereux pour la santé. Et pendant ce temps-là, le tabac est en vente libre avec un logo dessus : danger mortel ! On marche sur la tête, si on voulait tuer une des dernières industries françaises rentable on ne s'y prendrait pas autrement.
Charles L'Ecuyer Le 14 mai 2017 à 12:43:55
En voyageant en auto, il y a un risque non négligeable d'avoir un accident et même de mourir dans un tel accident (Ceci arrive d'ailleurs plusieurs fois par jour). Il est dès lors recommandé de ne plus utiliser les autos
Jacques Le 13 mai 2017 à 08:15:14
on parle d'alcool ou de vin ???
Thouroude Le 12 mai 2017 à 20:47:10
J'aurais deux questions toutes simples à poser aux responsables de l'INCA. 1 Comment font-ils pour élever leurs enfants si tout ou presque est interdit ? Comment deviendront-ils des adultes responsables ? 2 Pour qui ont-ils voté aux élections présidentielles ? Surement pas pour plus de libéralisme. C'est pourtant le sens de l'histoire...
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé