Sacré graal

Les peaux de raisin sculptées à l’imprimante 3D

Dimanche 12 mars 2017 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 13/03/2017 14:36:37

Les peaux de raisin sculptées à l’imprimante 3D - crédit photo : UC Berkele/Emerging Objects
Ouvrant le champ des possibles, l’impression 3D démocratise les possibilités de créations, tout en diversifiant les sources de matières premières, comme avec le recyclage des sous-produits vitivinicoles.

À partir d’un bloc constitué aux deux tiers de pellicules de raisins de chardonnay et pour le reste de ciment Portland, une imprimante 3D vient de produire une série de verres à vin et de vases d’ornement. Une seconde vie pour ces déchets vitivinicoles imaginée par le professeur californien Ronald Rael (université de Berkeley). Ces créations tridimensionnelles s’inscrivent dans un programme de recyclage de matériaux dans le cadre de leur filière : comme des cuillères à thé réalisées à partir de restes de thé, ou des tasses de café à partir de marc. Ces essais se voulant non seulement durables dans leur approche de recyclage, mais aussi économiquement pertinentes.

Démonstration à voir plutôt qu’à boire

Pour les verres à vin, « ce design est plus un concept qu’un récipient opérationnel pour la dégustation. Les verres sont en fait recouvert d’une matière alimentaire et n’ont pas encore servi de vin à des lèvres assoiffées » rapporte le site InsideSciences. Pour l'instant une création en forme de démonstration à voir plutôt qu’à boire.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé