En marche

Audrey Bourolleau rejoint l’équipe du candidat Emmanuel Macron

Vendredi 24 février 2017 par Alexandre Abellan

Active sur les réseaux sociaux (« mes tweets n'engagent que moi » précise-t-elle), Audrey Bourolleau relaie notamment les infos du compte AgriculteursEnMarche (présentant notamment « Bruno, viticulteur en marche »).Active sur les réseaux sociaux (« mes tweets n'engagent que moi » précise-t-elle), Audrey Bourolleau relaie notamment les infos du compte AgriculteursEnMarche (présentant notamment « Bruno, viticulteur en marche »). - crédit photo : DR
A titre personnel, la déléguée générale de l’association Vin et Société est la responsable du volet agricole du candidat à la présidentielle 2017, qui sera dévoilé lors du Salon de l’Agriculture.

À 36 ans, Audrey Bourolleau est devenue la référente du programme de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron. Connue dans la filière viticole pour sa direction, depuis quatre ans, de Vin et Société (association « porte-parole des 500 000 hommes et femmes de la filière française »), la jeune niortaise revendique une quinzaine d’années d’expérience professionnelle du monde agricole.

Elle a notamment la responsabilité de ficeler le programme de l’ancien ministre de l’Économie et des Finances, qui sera présenté lors du Salon International de l’Agriculture, à Paris la semaine prochaine. Ne s'étendant pas sur le volet européen de cette politique agricole, elle n'en dévoile pour l’instant que la ligne directrice : « c’est un projet de coexistence des modèles. Il y a besoin d’une agriculture forte et compétitive à l’exportation, et de production bio et locale pour la consommation des Français. La force du projet est de créer de la cohésion. Et de libérer les énergies du territoire en donnant confiance ».

"
Les paroles en actes"

En 2016, Audrey Bourolleau s’était engagée en politique en participant à la création du mouvement La Transition. Prônant une alternative hors parti, l’initiative a rejoint le mouvement d’Emmanuel Macron, "En Marche !", à la rentrée 2016. Sa nomination au suivi des dossiers agricoles concrétise pour elle la volonté du candidat de s'ouvrir à la société civile.

À noter que si Emmanuel Macron est un ancien de la banque d’affaires Rothschild, Audrey Bourolleau a pour sa part dirigé le service marketing des propriétés Baron Philippe de Rothschild.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES
Pol75 Le 18 mars 2017 à 13:53:49
Une madame pesticides...
Roland Le 15 mars 2017 à 18:13:39
Bravo pour cet engagement
CognacXO Le 14 mars 2017 à 22:56:01
Bon...Si elle devient ministre de l'agriculture, en voilà une qui ne pourra pas dire qu'elle ne sait pas ce qu'est du vin...en tout cas, si Macron passe, la viticulture ne sera pas mal lotie...du moins je l'espère...
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé