2016 dans le rétroviseur

Une campagne viticole après Cash Investigations

Mardi 27 décembre 2016 par Alexandre Abellan

« 1 école + 1 enfant = 0 pesticide » est le cri de ralliement des manifestations qui ont secoué Bordeaux, et le débat viticole national, après la diffusion en février du reportage Produits chimiques : nos enfants en danger.
S’il gratte et importune sur le moment, l’aiguillon anti-phyto a la vertu de permettre d’accentuer les orientations viticoles qui se dessinaient par le passé et deviennent des priorités pour l’avenir.
Ce contenu Une campagne viticole après Cash Investigations est réservé aux abonnés payants Vitisphere Citizen Wine et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere : Citizen Wine
- 100 % des contenus du site à l'exception des archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre LA VIGNE Vitisphere
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
DECOUVRIR LA VIGNE Vitisphere
Vous souhaitez découvrir gracieusement
LA VIGNE Vitisphere pendant 2 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vignerons
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé