SIA 2016

Les vainqueurs du concours des jeunes professionnels du vin

Vendredi 04 mars 2016 par Alexandre Abellan

Réalisée ce 2 mars à Paris, la remise des prix du Concours des Jeunes Professionnels du Vin se faisait en même temps que celle du Concours de Jugement des Animaux par les Jeunes (lauréats à gauche). Sur la photo se trouvent Paul Antoine Suzzoni (2ème à gauche), puis Camille Guibert (5ème), Maud Vallé (6ème), Romain Ayello (7ème), Charlène Contesse (8ème) et Yara Pereira (8ème).Réalisée ce 2 mars à Paris, la remise des prix du Concours des Jeunes Professionnels du Vin se faisait en même temps que celle du Concours de Jugement des Animaux par les Jeunes (lauréats à gauche). Sur la photo se trouvent Paul Antoine Suzzoni (2ème à gauche), puis Camille Guibert (5ème), Maud Vallé (6ème), Romain Ayello (7ème), Charlène Contesse (8ème) et Yara Pereira (8ème). - crédit photo : CNAOC
Dégustation responsable et enjeux européens étaient mis en avant à l’occasion de la finale du Concours des Jeunes Professionnels du Vin (CJPV).

En marge du Concours Général Agricole, la dix-huitième finale du CJPV s’est tenue sur la journée du 2 mars, à Paris. Son but est de promouvoir les approches culturelles et sensorielles de la consommation responsable de vins, en départageant sur des épreuves de dégustation les meilleurs étudiants européens de la filière vin (cursus technique, commercial ou marketing).

Le palmarès

Cette année, ce sont 54 candidats français (venant de 21 établissements) et 13 finalistes étrangers (de 8 pays) qui ont pris part à la matinée d’épreuves sur neuf échantillons (identification à l’aveugle ou caractérisation sensorielle). 3 finalistes français et 3 finalistes européens se sont départagés l’après-midi même sur la dégustation à l’aveugle d’un vin de l’appellation Monbazillac (château Le Fagé, millésime 2013) .

Pour le volet français du CJPV, le podium est gagné par Camille Guibert (lycée des métiers de l'hôtellerie à Sucy en Brie), suivie par Romain Ayello (BTS viti-oeno du Lycée Frédéric Bazille à Montpellier) et Maud Vallé (école Hotelière Bonneveine à Marseille). La première place européenne a été remporté par le suisse Paul-Antoine Suzzon (école de Changins), suivi par sa camarade suissesse Charlène Contesse (école de Changins) et l’anglais Yara Perreira (Plumpton College).

A noter que 11 finalistes français et 5 étrangers ont également participé à l'épreuve facultative de communication sur « du vin produit autrement : vers une vitiviniculture raisonnée et raisonnable, face aux grands enjeux environnementaux, économiques et sanitaires ». Cette épreuve a été remportée par Maud Vallé.

Un concours de filière
Lancée en 1998, le CJPV est encadré par la Confédération Nationale des Producteurs de Vins et Eaux-de-Vie de Vin à Appellations d'Origine Contrôlée, avec le soutien de la Commission Européenne (la remise des prix s’est tenue sur son stand au parc des expositions de Paris-Versailles). « C’est aussi à travers des initiatives simples comme celle-ci que la filière construit son avenir. Si l’on veut continuer à faire vivre la filière, il faut promouvoir le savoir-faire et l’expertise dont peuvent se saisir les jeunes professionnels » souligne le vigneron Joël Forgeau, membre du jury du CJPV et président de l’association Vin & Société.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé