Curiosité gastronomique ultime

Un potager musical à déguster

Samedi 20 février 2016 par Alexandre Abellan

Légumes et vin de saisonLégumes et vin de saison - crédit photo : Krug
Durant cinq jours, les afficionados d’expériences gastronomiques inédites vont pouvoir se délecter : le champagne Krug crée un potager musical, une expérience qui se joue des cinq sens.

Dans Correspondances, Baudelaire avait déjà décrit la merveilleuse complémentarité des sens humains. Des spécialistes des neuro-sciences de l’Université d’Oxford ont prouvé scientifiquement la symbiose des sens, pour le goût et l’ouïe du moins. Et Krug en fait une application pratique avec le Potager musical, créé dans les jardins du Musée Nissim de Camondo, à l’occasion de la quatrième édition de Krug en Capital. Il s’agit là d’associer expérience de dégustation à celle de mets créés par le chef Armand Arnal, situé à Chassagnette en Arles et la musique diffusée par l’acousmonium, un procédé inédit de diffusion de musique electro-accoustique.

Un orchestre fait de haut-parleurs

« Nous avons constaté que des personnes notent l'expérience de dégustation d'un vin 15 % plus agréable lorsque nous jouons une musique en accord avec ce même vin, que lorsqu'aucune musique n'est jouée. Elles apprécient encore moins l'expérience de dégustation de ce vin s'il y a un mauvais accord de musique. » explique Charles Spence, neuroscientifique et chercheur à l'Université d'Oxford, à la tête du Laboratoire de Recherche Intermodale. L’acousmonium vient ainsi créer des correspondances entre l’écoute musicale et la dégustation, pour intensifier le ressenti gastronomique. Ce procédé fait intervenir 60 haut-parleurs qui diffusent chacun un instrument particulier. La déambulation dans le potager devient une expérience vivante, au gré de la découverte des plantes.

Venant tout droit du potager du chef, ces végétaux choisis viennent de la méditerranée et décore la serre. Lauriers nobles, mimosas, eucalyptus, lavandes, agrumes en fleurs, radis nouveaux, épinards d'hiver, poirées, cardons, rhubarbes,… sont autant de plantes qui seront à découvrir en dégustant les champagnes Krug et les plats imaginés par Armand Arnal. Trois temps sont proposés : le déjeuner à midi, le K time à 16h30 et le dîner à 20 h. Il en coûtera 160 euros pour le déjeuner et 280 pour le dîner. Le K time reste raisonnable à 45 euros.

La réservation se fait ici, du 8 au 12 mars.

Tags : gastronomie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé