Inauguration d'une plateforme de vinification expérimentale

Mercredi 05 septembre 2012 par C. R.

L'Institut national de la recherche agronomique (Inra), l'Institut français de la vigne et du vin (IFV) et le Conseil interprofessionnel des vins d'Alsace Inra (Civa) ont réuni leurs moyens humains et financiers pour créer une plateforme de microvinification expérimentale à Colmar (Haut-Rhin).

La nouvelle plateforme a du pain sur la planche. Elle est d'ores et déjà chargée d'évaluer le potentiel oenologique des nouvelles variétés sélectionnées par l'Inra sur leurs résistances durables aux maladies (oïdium et mildiou notamment).

Elle doit encore caractériser les cépages traditionnels pour le Civa et expertiser les seuils d'une utilisation raisonnée des intrants oenologiques. Elle doit enfin tester des itinéraires de vinification valorisant les arômes des vins blancs.

La plateforme satisfait au code des bonnes pratiques d'expérimentation. Elle rend possibles des microvinifications traitant des volumes de 1 à 5 l, d'autres de 5 à 25 l et des plus conséquentes de 100 l et plus.

La plateforme a été aménagée et équipée moyennant une enveloppe de 342 740 euros. Elle pourra s'appuyer sur deux laboratoires : celui de l'IFV pour les analyses classiques et celui de l'UMR santé de la vigne et qualité du vin pour les arômes.

Pour Jean-Pierre Van Ruyskensvelde, le directeur général de l'IFV qui participait à l'inauguration de cet outil le 5 septembre, « cette initiative est exemplaire des synergies de moyens de recherche appliquée qu'il convient de promouvoir au sein d'un réseau national ».

L'objectif de formation des viticulteurs et des lycéens (sous forme de journées à thème par exemple) a été évoqué mais reste à formaliser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé