Des vins vendus au même prix au restaurant et à la cave

Mardi 25 septembre 2012 par F. J.

Afin de relancer la consommation de ses vins dans les restaurants, le vigneron Alain Brumont, producteur renommé de madiran, a passé des accords avec onze restaurants du Gers : jusqu'à la fin de l'automne, le prix de ses bouteilles sur la carte des vins sera le même voire plus bas qu'à la cave.

Onze restaurants gersois ont accepté de jouer le jeu et de baisser fortement leurs marges pour que le prix des vins d'Alain Brumont, proposés à la carte, avoisine le prix de vente à la propriété. 15 euros pour une bouteille de château Bouscassé, 20 euros pour un château Montus. Un restaurant propose même, à 66 euros, une bouteille de La Tyre, un madiran rouge haut de gamme qui ne sort que les bonnes années et que l'on achète, à la propriété, 90 à 120 euros la bouteille selon les millésimes.

L'opération, baptisée les Automnales du vin, a débuté le 22 septembre et durera jusqu'à Noël. Alain Brumont a prélevé 48 000 euros sur son budget export pour financer cette action, afin « d'en faire bénéficier sa région natale » (édition des cartes des vins, cadeaux, animations et achats des guides Hubert). À terme, il espère pouvoir organiser cette manifestation sur tout le sud de la France.

L'objectif du vigneron gersois est aussi que les restaurateurs aient une meilleure approche du vin, sachent le servir (température, saison?) et en parler. Il propose une formation oenologique aux brigades des restaurants partenaires, ainsi que de nouvelles présentations pour leur carte des vins.

Des accords ont été également passés avec le guide Hubert, guide des restaurants et des vins du sud de la France, qui relaie l'information. Un exemplaire est distribué par les restaurants à chaque convive commandant une bouteille de Montus ou de Bouscassé.

Les clients peuvent aussi participer à un tirage au sort pour gagner des bouteilles de 3 et 6 litres et un repas à la Table de Bouscassé, avec Alain Brumont et ses collaborateurs. Ce dernier animera également des soirées. La première aura lieu à l'Auberge des Bouviers, à Lectoure, le 4 octobre. La seconde, le lendemain au Domaine de Bassibé, à Ségos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé