Un fonds chinois en passe d'investir dans un négoce

Mercredi 28 novembre 2012 par M. T.

Un fonds d'investissement chinois est en discussion pour racheter à Frédéric Roger ses parts dans le négoce qui porte son nom et qui a réalisé 22,3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2010. Une première dans la région.

Le dossier n'est pas encore totalement ficelé mais l'information a déjà filtré. La cave coopérative de Narbonne (Aude), actionnaire à 40 % de la société de négoce Frédéric Roger, négocie avec un fonds d'investissement chinois qui pourrait racheter les parts détenues jusqu'ici par Frédéric Roger, le patron fondateur de l'entreprise.

Un négoce évalué à 2,4 millions d'euros

Basé à Lézignan-Corbières, Frédéric Roger a réalisé un chiffre d'affaires de 22,3 millions d'euros, dont 50 % à l'export en vendant toute la palette des vins du Languedoc. Ce négoce possède également un centre d'embouteillage, un outil technique performant selon l'analyse du conseil régional du Languedoc-Roussillon. Selon le conseil régional, le groupe Frédéric Roger est évalué à près de 2,4 millions d'euros hors taxes.

L'opération serait pilotée par Châteaux et vignobles de France, une société basée à Bordeaux, en Gironde, spécialisée dans la gestion de vignobles et filiale du fonds d'investissement chinois. Cette entreprise souhaite s'implanter en Languedoc et y développer son activité et ses approvisionnements en vin.

Perspectives de développement sur le marché chinois

Pour la coopérative narbonnaise, ce partenariat offre d'intéressantes perspectives de développement sur le marché chinois.
Cette opération a reçu le soutien du conseil régional, lequel accorde une avance remboursable de 400 000 euros au nouvel actionnaire pour l'aider à financer cette acquisition.

Mais à ce jour rien n'est encore bouclé selon les informations obtenues par « La Vigne ». La signature de cette cession-acquisition est programmée fin décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé