Le premier produit de biocontrôle arrive sur le marché

Jeudi 29 janvier 2015 par Christelle Stef La Vigne-Vitisphere

Le premier produit d'origine naturelle pour maîtriser les adventices et épamprer les vignes arrive sur le marché. Il s'agit d'un défanant. Son nom : Beloukha.

La société Jade, filiale du groupe Alidad Invest, vient d'obtenir l'homologation de Beloukha, le premier produit d'origine naturelle pour maîtriser les adventices et épamprer les vignes. Sa matière active « est un acide gras extrait de l'huile de colza par un procédé physique », a expliqué, ce jeudi 29 janvier, Caroline Nguyen, responsable développement, lors d'une conférence de presse. Il s'agit de l'acide nonanoïque, également appelé acide pélargonique.

Ce produit de postlevée agit strictement par contact, comme un défanant. Il présente une forte action de choc, puisque deux à trois heures après son application, les parties vertes meurent, grillées par le produit.

Sa persistance d'action est d'environ trois semaines selon les conditions climatiques.

Mais pour bénéficier d'une efficacité optimale, ce produit doit être appliqué sur feuillage sec, par une bonne luminosité, quand la température est d'au moins 15 °C et l'hygrométrie au sol de 60 %.

En épamprage, il se positionne sur des jeunes pampres (5 à 6 feuilles) qui ne doivent pas être lignifiés. En désherbage, il s'applique sur les jeunes adventices annuelles en condition poussante.

Jade donne également de nombreuses recommandations sur la concentration de la bouillie, le volume à l'hectare, le choix des buses, la pression de travail?

La société organise des formations auprès de la distribution, afin de bien expliquer aux équipes de terrain les particularités d'emploi de ce produit.

AUCUN RÉSIDU DANS LES RAISINS

LElle leur présente aussi tous ses avantages. Beloukha est classé Xi sur le plan toxicologique mais il est non classé sur le plan écotoxicologique. « Il n'a pas d'effet préjudiciable pour l'applicateur, l'eau, le sol et l'air. Il se dégrade rapidement dans le sol (2 jours) sans générer de métabolites. Il n'y a pas de risque de trouver des résidus dans les raisins », a insisté Yannick Petit, le responsable développement cultures spéciales.

Beloukha est classé dans les produits de biocontrôle. Il est qualifié Nodu vert et IFT vert. Il est potentiellement éligible aux Maec (Mesures agroenvironnementales et climatiques) selon les régions. Pour le moment, il ne dispose pas du label AB. La balle est dans le camp des instances bio qui décideront de l'accorder ou pas.

Ce défanant peut s'utiliser dès la première année de plantation de la vigne et dans les parcelles où il y a des complants. Il peut s'appliquer durant toute la campagne. Du fait de son action de choc, il y a peu de risque que les adventices développent des résistances.

Il est homologué à la dose de 16 l/ha pour le désherbage de la vigne et entre 6 et 8 l/hl pour l'épamprage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé