Vinoga, un jeu pour boire ce que l'on aimerait produire

Vendredi 21 septembre 2012 par C. G.

Pour sa neuvième édition, le trophée Oenovation 2012, initié par la technopole Bordeaux Montesquieu, a distingué deux lauréats ex aequo qui se verront remettre leur prix le 29 novembre prochain. L'un des deux lauréats a concocté Vinoga, un jeu en ligne qui combine réseau social et plateforme d'e-commerce.

Se mettre dans la peau d'un viticulteur, cultiver sa vigne, la tailler, faire les vendanges, vinifier pour réaliser un vin de son choix. Et l'acheter. Le tout en quelques clics à partir d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un smartphone. C'est Vinoga, le jeu social sur Facebook concocté par Fanny Garret et Bernard Oswald, 23 ans chacun, deux étudiants de Télécom école de management d'Évry (Essonne).

« Nous sommes partis d'un constat simple : les sites webs dédiés aux vins manquent de convivialité. Les internautes sont souvent perdus et se retrouvent seuls devant l'offre proposée par les sites d'e-commerce. Il y a un manque de convivialité. Le jeu que nous avons mis au point permet au joueur de comprendre et de définir le vin qu'il aime puis d'acheter des bouteilles qui collent parfaitement à ses goûts », explique Fanny Garret.

Pendant une vingtaine de minutes, le joueur va devenir viticulteur. Première tâche : il va choisir un vin blanc ou rouge, puis donner ses goûts (cerise, abricot ou fruits confits), une façon de l'orienter vers un de cépage. De même, il choisit le sol (argileux ou pas). Et le voilà parti dans la production virtuelle du vin de son choix. Pendant les vendanges, il peut même faire appel à ses amis. Grâce au quiz qui jalonne le parcours du vigneron virtuel, celui-ci commande le vin qui correspond le mieux à son profil.

« Vinoga nouveau » devrait sortir fin octobre sur Facebook et sur vinoga.com. Il permettra aux joueurs de s'initier à la production de beaujolais. Le site les renverra vers des producteurs de beaujolais.

Vinoga démarche également des producteurs de Champagne, Bordeaux, Cahors et Bourgogne afin qu'ils référencent leurs vins sur leur nouveau site. Pour l'heure, difficile d'avancer un chiffre sur le nombre de références qui pourraient être proposées à la vente.

Le 28 novembre, les deux étudiants recevront leur prix de la part de la technopole Bordeaux Montesquieu, accompagnée d'une dotation financière de 5 000 euros. La technopole qui rassemble une soixantaine d'entreprises notamment de la filière vitivinicole compte bien accueillir dans sa pépinière la société Métidia que les deux jeunes étudiants ont créée en mars dernier.

L'autre produit primé par le trophée Oenovation 2012 est le Wikeeps, un appareil qui permet une consommation de vin de qualité supérieure au verre. « La Vigne » avait découvert ce produit à Vinexpo 2009 (voir notre édition de juillet-août 2009, page 74).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé