La cuvée « Triple ah ! » se rit de la finance

Lundi 06 février 2012 par C. R.

La dégradation de la note financière de la France a fait tilt du côté d'Hervé Sanchez, à la tête du négoce en vins Oenovie, à Bordeaux, depuis 2007. D'ici le 20 février, il va lancer sur son site internet www.oenovie.fr et chez une dizaine de cavistes une cuvée de bordeaux rouge du millésime 2010 dénommée « Triple ah ! ».

Ainsi baptisé, cet assemblage de merlot et de cabernet-sauvignon veut créer l'événement. « C'est une idée marketing », reconnaît sans peine Hervé Sanchez.

La cuvée « Triple ah ! » est disponible à quelques milliers de bouteilles à un tarif de 5,90 euros l'unité. Elle est élaborée par Pierre-Jean Sanchez, le frère d'Hervé, à la tête du domaine de Naulet, 16 ha à Arbis, dans l'Entre-deux-Mers (Gironde).

Triple ah ! offre un nez de mûres, de myrtilles et de café, indique le site internet d'Oenovie. Hervé Sanchez se prépare à sortir également un blanc et un rosé.

Le négociant propose par ailleurs « des cuvées de viticulteurs associées au travail d'un artiste ». Depuis 2011, il se consacre à temps plein à son négoce et a vendu quelques 10 000 bouteilles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé