Provitis prend la main sur le tirage des bois

Vendredi 08 mars 2013 par Martin Caillon

Provitis a réalisé le 7 mars une démonstration très concluante de son second prototype de machine à tirer les bois. Les viticulteurs ont été bluffés par son efficacité et sa rapidité.

« C'est incroyable, la qualité du travail est aussi bonne qu'à la main. Il ne reste presque rien sur le fil. » Les commentaires entendus le 7 mars lors de la démonstration de la tireuse de bois de Provitis étaient unanimes. La machine, que les viticulteurs ont vue travailler dans une vigne taillée en guyot chez Jean-Yves Dézé, au domaine les Méribelles, à Souzay-Champigny (Maine-et-Loire), est promise à un bel avenir.

Ce viticulteur, concepteur du prototype, est maintenant partenaire de son développement avec Provitis. Sa machine, de conception simple, tire les bois sur le côté comme un ouvrier. Le mécanisme de tirage comprend un disque en plastique en forme d'étoile, un ameneur constitué d'une chaîne métallique munie de crochets et deux paires de roues en caoutchouc montées sur des axes verticaux. L'ensemble est assemblé sur un mât à l'avant d'un tracteur interligne et animé par trois moteurs hydrauliques nécessitant quarante litres d'huile.

« Plusieurs améliorations vont être apportées à la machine, explique Didier Andelfinger, dirigeant de Provitis. Elle sera plus carénée et plus compacte. Les roues seront remplacées par des rouleaux de plus petit diamètre, recouverts de caoutchouc. L'ouverture et la fermeture au piquet seront automatiques avec une sensibilité réglable. Un système avec des doigts et des diabolos permettra de soulever les fils releveurs. »

La tireuse de bois sera commercialisée après le Sitevi au prix de 20 000 euros.

Visionnez la vidéo de démonstration de la tireuse de bois Provitis en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé