Bordeaux

Et de 100 châteaux rachetés par des investisseurs chinois ?

Vendredi 09 janvier 2015 par Alexandre Abellan

Bordeaux : et de 100 châteaux rachetés par des investisseurs chinois ?

Avec les récents rachats des châteaux Birot et Renon (tous deux en AOC Cadillac Côtes de Bordeaux), le nombre de domaines girondins appartenant à des investisseurs chinois aurait atteint une barrière psychologique : 100 propriétés selon le décompte de la journaliste Laurence Lemaire (qui en recensait 98 dans la dernière édition de son ouvrage le Vin, le Rouge, la Chine, aux éditions Sirène Production). Elle souligne cependant que « cela ne représente que 1,3 % des 7 400 domaines girondins, soit autant que les investissements belges ». Et face à une sinophobie latente, Laurence Lemaire affirme que si l'on « ne sait pas encore ce que les Chinois vont nous apporter, au moins ils restaurent les pierres. Avec eux, les châteaux ne se délabrent pas ! Et les terroirs comme les vignobles ne sont pas délocalisables... » (cliquer ici pour en savoir plus).

Dernière propriété bordelaise rachetée par des investisseurs chinois, le château Renon (commune de Tabanac) appartenait depuis 2002 à la famille Belliard (après son rachat à la famille de Lur Saluces, propriétaire du château Yquem). Comme le notent les sites de Bloomberg et Decanter, l'acquisition du château Renon (8 hectares de vignes par James Zhou) donne un écho évident au rachat du château Birot (37 ha par New Century Tourism Group), les deux transactions ayant été réalisées par le cabinet Maxwell-Storrie-Baynes (filiale foncière de Christie's, qui propose actuellement à la vente une dizaine de propriétés bordelaises, avec des prix allant de 38 à 5 millions d'euros).

 

 

[Photo : Château Renon (Belliard Vins Sélection)]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé