Royaume-Uni

Spontanément, les consommateurs préféreraient les vins les moins chers

Lundi 18 novembre 2013 par Kelsie Adams

Royaume-Uni : spontanément, les consommateurs préféreraient les vins les moins chers

Réalisée par l’Académie du Vin de Londres (LWA), un récent sondage conclut que les britanniques pencheraient spontanément pour les vin les moins chers. Organisant des dégustations à l'aveugle auprès de 20 000 participants, LWA a pu comparer leurs notes de dégustation de deux vins de chardonnay, le premier d'entrée de gamme (l'australien Aspen Hill, prix de vente conseillé de 6 euros) et un second plus prestigieux (AOC Saint Aubin premier cru de Gérard Thomas (côte de Beaune), vendu 23 euros).

Les résultats démontrent que 80% des sondés préfèrent le vin le moins cher, et que 60 % des dégustateurs pensaient même que le bouteille à 6 euros devait avoir le prix de vente le plus élevé. Comme on pouvait s'y attendre, LWA a précisé que les dégustateurs (alors amateurs, commençant tout juste un cours de dégustation) ont favorisé le vin d'entrée de gamme parce qu’ « il a un goût plus simple », notamment avec des sucres résiduels le rendant plus « doux ». Leta Besser, fondatrice de LWA, explique que « la dégustation, comme tous les disciplines, revient à former des liens de communication entre le nez, la langue et le cerveau ». Elle affirme qu’après avoir suivi sa formation, les étudiants finissent par être attirés par des vins plus complexes et, en général, plus chers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé