Protection des appellations vinicoles

L'INAO note la recrudescence des fraudes en Chine

Mardi 29 janvier 2013 par Alexandre Abellan

Protection des appellations vinicoles : l'INAO note la recrudescence des fraudes en Chine

L'an dernier, l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO) a ouvert à l'international 198 dossiers pour atteinte à la protection des vins français. Selon Catherine Richer (déléguée Languedoc de l'INAO), « l'augmentation de ce nombre de dossier est liée au développement du marché asiatique, en particulier chinois. » 38 % de ces affaires concernent en effet le continent asiatique, loin devant l'Europe et l'Amérique du Sud (respectivement 24 et 21 %). La majorité de ces atteintes sont des usurpations de noms d'appellations viticoles françaises.

L'INAO est responsable de l'ensemble des signes officiels de qualité (AOC, IGP, mais aussi Agriculture Biologique, Label Rouge...).

 

 

[Photo : cuvée Beau Jolée saisie par la Répression des Fraudes, DIRECCTE LR]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé