Protection des appellations

Un impair de la présidence Obama froisse les vins de Champagne

Jeudi 10 janvier 2013 par Alexandre Abellan

Protection des appellations : un impair de la présidence Obama froisse les vins de Champagne

Le 21 janvier prochain, le président américain Barack Obama prendra le premier déjeuner de son second mandat. Anecdotique, la nouvelle irrite pourtant les défenseurs des appellations d'origine européennes car le président finira son repas sur une coupe de « Korbel Natural*, Special Inaugural Cuvée Champagne, California ». Cette ligne sur le menu est à l'origine de l'irritation du Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne (CIVC). Interrogé par l'AFP, Sam Heitner (directeur du bureau de Washington du CIVC) explique que la « loi permet aux producteurs qui utilisaient le mot champagne avant 2006 de continuer à le faire, mais ils doivent dire ''champagne de Californie'' ou ''champagne américain'' ou ''champagne de New York'' ».

Depuis un accord entre les Etats-Unis et l'Union Européenne, l'utilisation de l'appellation « Champagne » est en effet interdite sur les étiquettes de vins américains. Du moins pour les entreprises qui n'étiquetaient pas « Champagne » leurs cuvées avant 2006. Si le principe rétroactif de cet accord permet l'utilisation de la terminologie « Champagne », la dénomination doit être accolée à un adjectif précisant son origine américaine : « American Champagne », « Californian Champagne »...

Il est à noter que le 9 janvier l'Institut NAtional de l'Origine et de la Qualité (INAO) présentait ses voeux 2013 à la presse. Jean-Luc Dairien (nouveau directeur de l'INAO) annonçait alors qu'il veillerait « à moderniser la façon de faire respecter les principes fondateurs des signes d’origine et de qualité. Cela nous imposera de repréciser une des règles spécifiques de l’INAO, celle du « partenariat avec obligations de résultats » entre les acteurs professionnels des filières, les services de l’Etat et ceux de l’INAO ».

 

 

* : La maison californienne Korbel (Russian RIver) a été fondée en 1882, la société dit se spécialiser dans la « production de champagnes californien selon la méthode champenoise ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES
manon Le 13 janvier 2013 à 16:51:02
Absolument d'accord avec rudi. Comme pour le Gruyère évidemment...
Rudi Le 12 janvier 2013 à 19:03:23
Le champagne est une région française point. On n'a pas à le retrouver sur des '' produits '' américains. La législation n'est pas encore assez stricte sur ce sujet.
Philippe MARGOT Le 12 janvier 2013 à 17:04:14
Ce qui me dérange ici, c'est avant tout la façon de saisir son verre de vin (certainement pas effervescent sur cette photo). C'est inélégant, cela fait des marques sur le calice et ça réchauffe son contenu. Je m'étonne que les grands de ce monde qui bénéficient de chefs du protocole se laissent photographier ainsi. Nous l'apprenons à nos enfants : Un verre sur pied se tient par la tige et non par le calice. Qu'on se le dise !
Decanus Le 12 janvier 2013 à 16:24:16
Je comprends bien qu'il faille défendre nos appellations, mais là c'est un peu mesquin... D'abord parce que M. Obama avait déjà dégusté le même vin lors de sa première investiture et qu'il semble fidèle à ses goûts. Ensuite parce que la réglementation concerne l'étiquetage et la vente. L'étiquetage est semble-t-il correct et le menu du banquet n'est pas un tarif de caviste!
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé