Vente de vins en ligne

1855.com condamné avec astreinte pour retard de livraison

Mardi 17 juillet 2012 par Alexandre Abellan

Vente de vins en ligne : 1855.com condamné avec astreinte pour retard de livraison

Le Tribunal d’Instance de Bordeaux vient de condamner la société bordelaise 1855 pour retard de livraison de l’un de ses clients. Le quotidien Sud Ouest rapporte que ce dernier avait passé sur le site 1855.com une commande de primeurs 2008 en août 2009 (une caisse de Château Latour et une caisse de Château Lafite Rothschild). Suite au paiement, la livraison des grands crus de Pauillac était annoncée pour le premier semestre 2011. Le client n’ayant pas reçu ses vins, il entama une procédure judiciaire à défaut de trouver une solution à l'amiable. Le 22 mai dernier, 1855 SA a été condamnée à lui livrer sous huit jours sa commande, sans que la société basée à Paris ne fasse appel. La condamnation est assortie d'une astreinte de 50 euros par jour de retard et de 500 euros de dommages et intérêts.

Depuis plusieurs années, les plaintes s’accumulent à l’encontre de 1855.com (mis en ligne en 1995). De nombreuses affaires ont déjà été instruites et remportées par des plaignants. La Revue des Vins de France milite pour que les clients mécontents portent plainte. Côtée en bourse, 1855 SA a l’obligation de publier ses résultats annuels (validés par des audits). Le négociant de vins fins vient d’annoncer un chiffre d'affaires de 16,481 millions d'euros en 2011 (+32,9 % sur l'exercice 2011). En 2010, 1855 annonçait une perte de 209 000 euros, en 2011 la société annonce un retour de bénéfices de 1,110 million d'euros. Sur les cinq premiers mois de l'année 2012, 1855 annonce également que ChateauOnline (site racheté en février 2011) a réalisé une croissance de 40 % pour son activité Vins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES
maillotte Le 20 novembre 2013 à 10:56:50
J'ai annulé une commande car délai non respecté et j'attends un remboursement depuis 3 mois que dois-je faire ?
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé