Evolution du commerce des vins

L’exemple du Salon DUVERNAY en Savoie

Lundi 05 avril 2010 par Vitisphere


« En moins de 20 ans notre métier a complètement changé, explique Charles FAISANT, fondateur et animateur de Grands Terroirs, une société de négoce des vins, basée à Béziers, qui approvisionne la grande distribution. Autrefois je passai plus des deux tiers de mon temps en déplacements à rencontrer mes clients. Aujourd’hui, j’y consacre seulement 3 à 4 journées par mois… ». Les nouveaux outils de communication (téléphone mobile, Internet, …) ont transformé profondément les méthodes commerciales : moins de déplacements et plus d’échanges dématérialisés. Cette dématérialisation des échanges commerciaux s’ajoute à l’importance prise par la vente en libre service à partir des années 1970. Depuis quelques temps, la prise en compte du respect de l’environnement pousse à réduire les déplacements, et donc favorise les ventes en circuits courts.
Ces changements font grandir chez les consommateurs un besoin de rencontre, un désir de goûter, une envie d’échanger et font le succès des salons régionaux. La multiplication de ces salons régionaux du vin devrait conduire à une typologie de ces évènements initiés parfois par des organisateurs de salons, par des collectivités locales, parfois par des associations d’oenophiles ou de vignerons, ou encore par des professionnels du vin, sommeliers, cavistes… C’est le cas du Salon des vins 50 vignerons d’exception créent l’évènement à Saint Pierre de Faucigny) organisé par les Vins Duvernay, un caviste trés réputé installé à Annemasse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2016 - Tout droit réservé